Olivier Sillam : stop au fichage !

mercredi 6 mai 2020  |  par  ÉÉ FSU  | 

Le texte action reprend bien les éléments d’une surveillance généralisée et je suis bien placé pour en parler.
Il n’y a pas seulement le traçage, il y aussi des drones dans des villes comme Nice ou Paris qui crachent des ordres aux passant-es pas assez bien confiné-es. D’ailleurs, au mois de mars, le ministère de l’intérieur a passé commande pour 650 drones pour le monde d’après. On n’a pas de masques mais on aura des drones.

Par ailleurs, vient de tomber une note d’Eduscol "réouverture des écoles : comment accompagner au mieux les élèves ?" totalement édifiante et qui propose des fiches assez surprenantes comme "risque de replis communautaristes".

Déjà on aura compris que cette fiche ne parle par des cathos intégristes qui vont à la messe à Saint-Nicolas-du-Chardonnet en plein confinement. Encore et toujours on s’en prend aux mêmes qui sont dans les quartiers populaires. Mais quand on lit dans cette fiche, "Divers groupes radicaux exploitent cette situation dramatique dans le but de rallier à leur cause de nouveaux membres et de troubler l’ordre public." on peut s’inquiéter car c’est suffisamment flou pour permettre de s’en prendre aux musulman-es mais aussi aux militant-es que nous sommes. Or, comme disait la maire de Lille, quand c’est flou c’est qu’il y a un loup !

Il faut demander le retrait de cette fiche.


Navigation

Recherche par thème

118/342
81/342
40/342
51/342
342/342
65/342
23/342
26/342
104/342
20/342
64/342
245/342
218/342

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Sur le Web