Débat action
Intervention conclusive

Clément Lefèvre (Secrétaire National, Rouen)
jeudi 21 janvier 2021  |  par  ÉÉ-SNES  | 

L’impulsion d’AG évoquée par Emancipation n’est pas seulement une nécessité mais une condition de la réussite d’un mouvement dans la durée.

La recherche de synthèse réaffirmée par Frédérique en introduction est positive. Nous y sommes favorables. Mais ce que nous tenions à constater vis à vis du texte d’hier c’est qu’il état beaucoup plus light qu’à l’habitude. Nous ne demandons pas un texte ficelé mais au moins un texte qui ébauche des pistes (quitte à faire apparaître dans la version du mardi les points soumis au débat) de manière à mettre toutes et tous sur un pied d’égalité. Nous comprenons bien que le SG soit ouvert à répondre aux interrogations mais il n’y a pas à quémander pour avoir les pistes d’action proposées au débat. Par ailleurs, il serait plus correct que S3 et tendances puissent communiquer leurs amendements sur la liste CAN, cela permettrait à toutes et tous de les lire. Pourquoi pas aussi dans ce cadre une liste CN ? Pour ne pas encombrer les boîtes on peut aussi créer une liste ad-hoc des présent-es pour une instance ou créer un espace sur le nuage où peuvent être déposées et consultées les motions et amendements. Qu’il n’y ait pas de quiproquo entre nous, le travail inter-tendance a plutôt tendance à progresser de mandat en mandat mais il est toujours possible de faire mieux.

Les AED ne sont pas uniquement une catégorie mobilisée à qui il faut donner de la visibilité mais aussi un secteur où le SNES doit investir autant que possible des camarades dans les cadres d’auto-organisation. Sinon les mandats dont ils se doteront seront de plus en plus éloignés des nôtres et il faudrait pourtant converger.

Nous sommes d’accord avec les conséquences de la suppression des HSA évoquées par Bordeaux, et plus largement sur le fait de mettre en valeur l’alourdissement de la charge de travail (cf. la pression mise sur les professeur-es de collège pour accepter jusqu’à 3H de « Devoirs Faits » par semaine). Les services partagés sans cesse mouvants sont depuis longtemps une souffrance en progrès constant.

Nous discutions au dernier SN des propositions de la FCPE d’un "comité de défense" de l’éducation, nous avions prévu de nous associer à cette initiative sans forcément reprendre le nom mais c’est le moment d’avancer le plan d’urgence dont parlait Emancipation hier et Uris aujourd’hui. Cela permettrait de porter en positif ce que nous voulons et de sortir d’une posture défensive qui trouve ses limites.

Logo de l’article : let-teachers-teach-the-dangers-of-expanding-teacher-workloads


Documents joints

PDF - 18.5 ko

Navigation

Recherche par thème

118/342
81/342
40/342
51/342
342/342
65/342
23/342
26/342
106/342
20/342
64/342
245/342
218/342

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web