Débat action
Politique sécuritaire vs politique scolaire

Michel DECHA (CAN, Nantes)
jeudi 23 septembre 2021  |  par  ÉÉ-SNES  | 

Si nous savons que le texte DL comprend un paragraphe sur le Beauveau de la sécurité et un autre sur l’Afghanistan, dans lequel les migrant-es sont évoquées, il nous semble que c’est aussi dans l’introduction du texte action du SG qu’il faudrait faire mention des politiques sécuritaire et migratoire du gouvernement.

En effet, alors que le syndicat Alliance indique que le gouvernement "répond aux attentes qu’[il] émet depuis des années", nos élèves et nos collègues font l’objet d’une répression violente quand ils et elles osent s’opposer aux prétendues réformes et l’argent trouvé pour les politiques sécuritaires est introuvable pour l’École.

Alors qu’E. Macron parle de "flux migratoires irréguliers importants qui nourriraient les trafics de toute nature" à propos de l’arrivée probable d’Afghan-es en France, la scolarisation des élèves migrant-es est toujours aussi scandaleuse : notamment avec le manque de classes en UPE2A, le positionnement tardif par des CIO débordés, le manque de postes et d’heures en FLE et le boulevard ainsi ouvert pour le privé qui, lui, propose des places aux élèves.

Il faut donc selon nous davantage caractériser et mettre en perspective sur ces points la politique que ce gouvernement mène au service d’idées que le SNES-FSU condamne et combat.


Navigation

Recherche par thème

118/342
81/342
40/342
51/342
342/342
65/342
23/342
26/342
106/342
20/342
64/342
245/342
219/342

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web