Thème 1 : Interventions des militant•e•s de l’ÉÉ

Au cours d’un riche débat impliquant les tendances mais aussi les sections académiques, l’école émancipée a avancé un certain nombre de propositions, parfois reprise par les rapporteur-e-s, soutenues par des interventions à la tribune.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 31 mars 2016
par  ÉÉ-SNES

Intervention de Bénédicte Viguier (Amiens) sur la réforme du collège et l’autonomie des établissements

Caractériser la réforme du collège en droite ligne de la réforme d’autonomie des Universités et de la réforme des rythmes scolaires dans le premier degré en sus de celle du lycée Chatel ne semble pas couler de source pour les rapporteurs c’est pourquoi un amendement a été présenté, soutenu par cette intervention.

jeudi 31 mars 2016
par  ÉÉ-SNES

Intervention de Juliette Perrot (Rennes) sur la mixité sociale

La mixité sociale est souvent pensée comme solution aux problèmes rencontrés dans les établissements. Ce n’est qu’assez peu vrai et des amendements (intégrés) ont été soutenus par cette intervention.

jeudi 31 mars 2016
par  ÉÉ-SNES

Intervention de Stéphane Fourrier (Rouen) sur le socle et le LSUN

Si le SNES-FSu continue de récuser toute notion de socle, sa majorité a du mal à caractériser les politiques du nouveau socle comme en continuité des politiques précédentes et le LSUN comme suite du LPC.

jeudi 31 mars 2016
par  ÉÉ-SNES

Intervention de Marina Masselin (Limoges) sur l’EMC, les parcours et les « éducations à »

Cette intervention prend place pour soutenir un amendement qui demande le retrait de l’EMS, des « parcours » et des « éducations à », sur lesquels les rédacteur-e-s du texte ont eu quelques atermoiements.

jeudi 31 mars 2016
par  ÉÉ-SNES

Intervention de Clément Lefèvre (Rouen) sur la massification, la démocratisation et la différenciation pédagogique

La massification des dernières décennies sembles laisser croire qu’une démocratisation du système éducatif a avancé, mais elle est loin d’être aboutie. Cette intervention vient en soutien d’amendements sur la différenciation pédagogique, la démocratisation et les CPGE.

jeudi 31 mars 2016
par  ÉÉ-SNES

Intervention de Sylvain Marange (Nantes) sur le lycée commun

Le lycée structuré en trois voies cristallise-t-il les inégalités sociales ou est-il encore un levier de la démocratisation scolaire ? Voilà les termes du débat que nous avons eu en commission. Les élèves les plus en difficulté, s’ils étaient autorisés à intervenir à cette tribune, nous diraient leur (...)

Navigation par Thèmes

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur