International


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 17 mai 2014
par  ÉÉ Revue

Pour une rupture internationaliste avec l’Europe

L’Europe n’est plus une évidence. C’est un problème stratégique à prendre à bras-le-corps.
Comment combattre le supranationalisme du capital sans nourrir les démons du nationalisme ? Comment définir une politique internationaliste de classe face à l’injonction morale à défendre l’idée européenne ?

samedi 17 mai 2014
par  ÉÉ Revue

Désobéir pour reconstruire(*)

La construction européenne tourne au désastre : elle combine la régression sociale, la récession économique et bafoue la souveraineté démocratique.
Tout est à refaire, mais comment ?

samedi 17 mai 2014
par  ÉÉ Revue

L’Union européenne, un nouvel objet politique

Des élections au Parlement européen ont eux lieu en mai.
N’est-il qu’un parlement croupion ou possède-t-il de réels pouvoirs ?
Comment tendre vers la démocratisation des décisions européennes ?

samedi 17 mai 2014
par  ÉÉ Revue

Crise en Europe, Crise de l’Europe

L’Europe est en période de fortes turbulences. Le chômage et la pauvreté explosent. Les conditions de travail et de vie de millions de salariés se dégradent.
Plus d’austérité entraîne plus de crise et plus de crise sert de prétexte à plus d’austérité.
Dans les pays où la Troïka (Commission européenne, Banque centrale européenne et FMI) permet à la Commission européenne d’intervenir sans contrepoids politique, le désastre social est indéniable.

vendredi 4 avril 2014
par  ÉÉ Revue

De l’Ukraine à la Bosnie : des « Indignés » aux enjeux sociaux et nationaux

Apparemment beaucoup oppose ces deux pays : tout d’abord leur importance, illustrée par la population avec près de 50 millions d’habitants pour l’Ukraine et moins de 4 millions pour la Bosnie. Mais aussi les mobilisations.
Autant le soulèvement social et la démocratie directe qui s’inventent dans les « Plenums citoyens » de Bosnie ravissent la gauche, autant celle-ci est bien mal à l’aise envers le mouvement dit de l’« EuroMaidan », favorable à un accord avec l’UE, qui semble dominé par des forces de droite, voire d’extrême-droite.

dimanche 19 janvier 2014
par  ÉÉ Revue

Michèle Bachelet fera-t-elle tomber le système éducatif Pinochetiste ?

Michèle Bachelet vient d’être élue présidente du Chili avec 63 % des voix pour la « Nouvelle Majorité ».
La pression du mouvement pour l’éducation gratuite au Chili - enclenché en 2006 et devenu gigantesque en 2011- a été constante pendant la campagne. Michèle Bachelet, sous cette contrainte, a du faire des promesses sur une réforme de l’éducation : « que nous voulons mener à bien et qui va répondre clairement aux désirs et aux rêves que les étudiants ont eu toutes ces années » (discours du 17/12/13).

lundi 9 décembre 2013
par  École Émancipée

Palestinan’s Day !

Nous avons tous et toutes en mémoire les images de « Madiba » levant le poing le jour de sa libération le 11 février 1990 ! Ce jour-là, le monde entier découvrait le visage de celui qui venait de passer 27 années dans les geôles sud-africaines, qui symbolisait la lutte contre le régime d’apartheid de (...)
samedi 16 novembre 2013
par  ÉÉ Revue

Palestine, Israël, l’enjeu des manuels scolaires….

Le 28 septembre dernier s’est tenu au Sénat un colloque sur les représentations du conflit israélo-palestinien à l’initiative de l’Association France Palestine Solidarité, du CICUP (Collectif Universitaire pour la Coopération avec les Universités Palestiniennes) et l’Institut de recherche de la FSU.
Il a permis de présenter les recherches sur cette question au sein de 4 pays (Israël, Palestine, Suède et France) et de constater les erreurs, les biais ou oublis nombreux présents dans les manuels scolaires malgré les progrès sur cette question faits par la recherche historique académique.
Et au-delà de la question israélo-palestinienne, c’est la question des enjeux autour des manuels scolaires qui fut posée, avec bien souvent, les logiques des classes dominantes et de l’État s’invitant dans la définition du savoir légitime.

samedi 16 novembre 2013
par  ÉÉ Revue

Grèce : démolition de l’enseignement public

Comme partout en Europe, l’enseignement public grec est sous le feu d’attaques systématiques.
Ici, ces attaques sont terribles, pour satisfaire les desiderata de la troïka, mais aussi parce que le gouvernement (droite et PASOK) a décidé de s’attaquer à un secteur clé des résistances sociales et veut imposer son éducation privée au seul services des riches.

dimanche 22 septembre 2013
par  ÉÉ Revue

Turquie : « La racaille » sur l’épineux chemin vers la démocratie

Tout mouvement social produit ses symboles. Celui qu’a connu la Turquie en juin dernier en compte plusieurs à son actif. Les acteurs du mouvement se sont approprié le vocable dont les a affublés le premier ministre, Recep Tayip Erdogan : « çapulcu », c’est-à-dire racaille, pilleurs, vandales. Un autre symbole qui avait cours surtout aux débuts du mouvement est celui des pingouins qui représentent le muselage des médias.
Ces derniers, pendant l’une des journées les plus fortes du mouvement, ignorant les événements qui secouaient une partie de la société turque, diffusaient un reportage sur les pingouins.
Ceci a renforcé le recours massif aux réseaux sociaux.

Navigation par Thèmes