Informations Créteil (le 10/02)

mercredi 10 février 2010  | 

Le mouvement des enseignants se poursuit en Seine-Saint-Denis. 43 établissements étaient en grève hier et 700 personnes se sont réunis devant la mairie de Saint-Denis. Une AG de grèvistes s’est tenue (6 écoles primaires, 23 collèges, 14 lycées généraux, 10 LP) et à votée à l’unanimité (moins 5 voix) la motion suivante :

L’AG des grévistes réunie à Saint-Denis se félicite de la mobilisation et de la manifestation ayant eu lieu le mardi 9 février. Elle appelle tous les personnels de l’Education nationale à rejoindre le mouvement de grève démarré sur le 93 à développer la mobilisation en allant voir les autres établissements en construisant des AG de ville et en se mettant en grève et en manifestant le jeudi 11 février à 14h00 à Odéon. Une AG de grévistes aura lieu dans la foulée à la Bourse du Travail (rue du château d’eau) à 17h00. Des établissements sont d’ores et déjà rentrés en grève. Chaque établissement définit en AG d’établissement son mode d’inscription dans la mobilisation. Dans le but d’unifier, de construire et d’élargir la mobilisation, l’AG appelle à deux journées de grève et manifestation (1er et 2eme degrés, supérieur) les mardi 16/2 et jeudi 18/2.

La CGT, le SNES, SUD, la CNT étaient présents, soutiennent les grévistes et appellent à la grève le jeudi 11 février.

Lycées, postes, formation des enseignants, conditions de travail inacceptables : de plus en plus d’établissements mobilisés, le SNES Créteil appelle à la grève le 11 février

Le mouvement de grève s’amplifie dans notre académie. 26 établissements ont d’ores et déjà arrêté le travail, d’autres sont en train de les rejoindre. Les motifs de la mobilisation portent sur les points suivants :

Suppressions de postes Diminution des moyens dans les établissements (DHG) Multiplication des heures supplémentaires Réforme des lycées Formation des maîtres Manque criant de personnels d’encadrement et de personnels vie scolaire. Aggravation très inquiétante des conditions de travail dans de nombreux établissements.

La politique actuellement menée dans le service public d’éducation est considérée par les personnels comme une véritable provocation, qui porte un coup d’arrêt à la démocratisation, à plus forte raison dans notre académie, déjà durement touchée par les difficultés scolaires et les inégalités sociales.

La section académique du SNES de Créteil lance donc un appel à la grève pour le jeudi 11 février et appelle à un élargissement de la mobilisation.

MANIFESTATION LE 11 FEVRIER A PARIS 14 H M° ODEON EN DIRECTION DU MINISTERE


Navigation par Thèmes