Edito : G20, paradent-ils... J’ai faim, répondent-ils !

Springsfield Marin
vendredi 5 décembre 2008  |  par  ÉÉ Revue  | 

Photo de ouf à Washington. Outre que n’y figurait qu’une seule femme, il y avait là un président déclencheur de deux guerres, l’autre qui se veut président de Tout remisé à sa place, un président de Commission européenne passablement dépassé, et les autres, les émergents dont certains fraîchement convertis au capitalisme le plus débridé. Sans oublier ceux du FMI et de la Banque mondiale…


Documents joints

Edito n°14
Edito n°14

Les autres articles de cette rubrique

Navigation par Thèmes