Soutien total à Olivier

mardi 15 septembre 2020  |  par  École Émancipée  | 

Lundi 7 septembre 2020 au tribunal de Nice, Olivier Sillam, camarade du SNES-FSU, militant de l’Ecole Emancipée a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et plus de 6000 euros d’amendes pour outrage, rébellion et violences envers les forces de l’ordre.
Le 9 mai 2019, après une manifestation en soutien aux fonctionnaires, Olivier Sillam avait été très violemment interpellé par des policiers du syndicat d’extrême droite Alliance qui n’étaient ni en tenue ni ne portaient de brassard. Il avait été placé en garde à vue pour avoir proféré des slogans jugés hostiles à la police.
Sa peine est ubuesque quand on sait qu’aucun des policiers ne se souvenait d’ailleurs des slogans entendus, se contredisant même entre eux.
Tout était joué d’avance et, au-delà de la volonté de faire taire et punir notre camarade, c’est la voix des syndicats et de l’ensemble des militant.es que l’on veut museler. Ce jugement est dans la continuité des atteintes portées par le gouvernement à la vie démocratique, aux libertés de manifester, de s’exprimer.
L’Ecole Emancipée réitère son soutien déterminé à Olivier Sillam et à ses co-accusé-es , elle continue de s’opposer aux violences policières et de défendre la liberté de manifester et de militer.


Navigation

Recherche par thème

118/342
40/342
51/342
342/342
81/342
64/342
23/342
26/342
104/342
20/342
64/342
245/342
218/342