Intervention de Clément Lefèvre (SN) dans le débat introductif

mercredi 27 mars 2019  |  par  ÉÉ-SNES  | 

Le 19 mars a été une vraie réussite dans le premier degré, sur des aspects de la loi Blanquer qui en réalité impact presque autant les Professeurs des Écolesq que les Professeurs des collèges et lycées. Cette mobilisation de l’éducation a fait mine de rien en elle-même la réussite de cette date initialement interprofessionnelle. Ce succès est un miracle tant nous sommes toujours à contretemps. Ainsi qu’a fait le SNES ? Quel matériel conséquent est sorti pour le 19 ? Quelle construction du 30/03 ? Quel matériel ? Quelle utilisation du site #StopMépris qui n’erst pas mis à jour depuis le 24/01 ? Les manifestations du 30 surviennent sans affiche, sans autocollants. Nous sommes totalement sclérosés. Nous attendons un arc unitaire scabreux avant de communiquer sur une date, nous faisons des compromis pourris avec des organisations qui refusent le retrait de la loi Blanquer car elles accompagneront cette réforme comme elles ont accompagné celles du lycée, du collège et ParcoursSup. Par ailleurs nous sommes victimes de notre propre fonctionnement, nous tenons tellement à ce que le matériel soit relu par tous les étages de la fusée SNES et de la base de lancement FSU que notre matériel arrive trop tard ou n’arrive pas dans les salles des professeurs. Nous avons déjà demandé il y a deux mois maintenant des visuels autour des professeurs bâillonnés par Blanquer, autour de l’arbitraire hiérarchique et cela ne vient pas. Nous avons un milieu attentiste mais fébrile. La mobilisation ne monte pas autant qu’il le faudrait mais le SNES y est pour beaucoup. Ainsi il est nécessaire de changer de braquet, l’inter fédérale du 25/03 est une manière pour FO de faire pression sur la réunion intersyndicale de ce soir (26-03) et je comprends l’exaspération que cela suscite mais pourquoi la FSU n’y était pas ? Nous avons besoin d’une date avant les vacances, bienvenue au 4 avril. Sa réussite pass par une publicité plus importante des actions posées par les AG quand elles existent. Le calendrier d’action par zone pendant les vacances de printemps est nécessaire ainsi qu’une vraie préparation du 9 mai.


Navigation par Thèmes

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur