Page 25 : Semblable insolence des Lumières et de Mai 68.

Françoise Riegert-Kalifa.
vendredi 11 avril 2008  |  par  ÉÉ Revue  | 

Ce n’est pas un hasard si ceux qui veulent clouer les ailes de Mai 68 veulent aussi, dans leur zèle ardent, clouer au pilori les Lumières. Le XVIIIe siècle sent le souffre. Nous avons aimé cette odeur portée par le vent, nous en assumons l’héritage contre tous les apprentis inquisiteurs...


Documents joints

PDF - 87.4 ko
PDF - 87.4 ko

Navigation par Thèmes