Intervention de Ksenia LEMERLE - EE Nantes sur la féminisation des textes

mercredi 28 mars 2018  |  par  ÉÉ-SNES  | 

Ksénia Lemerle, pour l’Ecole Emancipée, Académie de Nantes

Camarades !

Le concision, dans un congrès comme le nôtre c’est important. Je serai bref !

Dans le thème 1 par exemple, nous avons travaillé sur LE ambition, LE qualification et LE émancipation.

Notre syndicalisme devrait aussi promouvoir LE idée d’égalité, et notamment LE égalité entre hommes et femmes.

Dans le commission du thème 1. J’ai proposé d’insister sur LE mixité et LE place des femmes dans le texte. Dans les programmes, LE image du femme est souvent dégradé. SON place est minimisé dans les manuels scolaires. Plus généralement, le orientation pose problème : qu’on pense à LE place des filles dans LE filière scientifique par exemple.

A défaut de parler de ce question dans le texte, je pensais que nous pourrions au moins le féminiser avec LE écriture inclusif. Je l’ai demandé en commission du thème 1 au titre du École Émancipée. Cela a été accepté par les rapporteurs. Et je m’en félicite.

Mais, dans les autres thèmes, CE demande de féminisation a posé semble-t-il des problèmes comme LE longueur du texte et LE complication de lecture. Faudra-t-il donc, pour plus de clarté et de lisibilité, masculiniser les textes, comme je viens de le faire dans mon intervention ?

Il me manquait un chute à ce intervention, n’est-ce pas ?

Heureusement, loin de ce congrès où féminiser ne se peut sans débat, le mois d’avril et le texte action nous donneront l’occasion de défendre toutes ensemble, enseignantes et enseignants, la perspective d’une école égalitaire, la Fonction publique toute entière et la convergence des luttes qui sont toutes AU FÉMININ !

Alors féminisons tous les textes du congrès !


Portfolio

JPEG - 1.6 Mo

Navigation par Thèmes

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur