Intervention de Romain Gentner (CAN, Créteil) sur les moyens offerts aux UPE2A

dimanche 21 janvier 2018  |  par  ÉÉ-SNES  | 

Se donner les moyens d’accueillir tou-te-s les élèves !

Le sort réservé aux migrant-e-s touche également nos élèves. Nombreux-ses sont celles et ceux qui, après leur arrivée en France, attendent plusieurs semaines avant d’être scolarisé-e-s faute de place en classe d’accueil ; jusqu’à 8 mois d’attente à Aubervilliers par exemple. Une centaine d’élèves n’étaient toujours pas affecté-e-s au mois d’octobre dans le 93. Les besoins pour offrir un accueil digne de ce nom sont très importants. Pourtant, les moyens sont encore réduits dans certaines académies.

En Seine-Saint-Denis par exemple, la DSDEN a réuni les chefs d’établissement de collège pour leur indiquer que la dotation horaire des UPE2A CLA passerait de 26h à 21h (avec 12h de français, 9h dans les autres disciplines avec inclusion partielle visant à effectuer des dédoublements et 5h d’inclusion totale en EPS, éducation musicale et arts plastiques). Un rassemblement intersyndical aura lieu dans le 93 le 24 janvier.

L’éé propose un amendement au paragraphe sur la préparation de la rentrée afin d’exiger des moyens fléchés pour ces dispositifs qui permettent l’accueil de ces élèves à besoin particulier. Le SNES doit être le syndicat qui se bat pour la scolarisation et la réussite de tou-te-s les élèves.


Navigation par Thèmes

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur