Intervention de Françoise Le Paon sur la grève du 10/10 et ses suites

mercredi 27 septembre 2017  |  par  ÉÉ-SNES  | 

Le 10 octobre : et après ?

A l’Ecole Emancipée, nous sommes d’accord avec Marseille sur l’idée qu’il faille « former les esprits », mais dans la perspective d’une unification des luttes en cours. Les collègues doivent prendre conscience de la cohérence de la politique gouvernementale afin de créer les conditions d’une convergence des luttes, c’est donc le principal message qu’il faut marteler. Le seul moyen de faire reculer le gouvernement dans sa fuite en avant néolibérale passe par une mobilisation massive de toutes et tous, jeunes, retraité.e.s, salarié.e.s du public et du privé. Cela passe par la définition de dates communes public-privé très rapidement. L’appel unitaire du 10 octobre est à même de mobiliser un grand nombre de collègues. Il est donc important de se poser en amont la question des suites de cette action afin d’être réactifs. Connaissant la lourdeur des prises de décisions en intersyndicale, les différentes hypothèses de poursuite de la mobilisation doivent être envisagées dès maintenant afin d’être annoncées dès le 10 au soir. La Martinique vient de nous démontrer que la lutte paye !


Navigation par Thèmes

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur