Intervention de Yves Vilbois sur le collège : la mesure « devoirs faits »

mercredi 27 septembre 2017  |  par  ÉÉ-SNES  | 

Le dispositif devoirs faits version Blanquer est clairement le produit d’une communication ministérielle démagogique réalisée à la va-vite à l’intention des parents. Cependant, si l’intention semble bonne de prime abord, elle cache d’indéniables dangers pour la profession et les élèves eux-mêmes, à savoir le renforcement de l’autonomie des établissements, la caporalisation des équipes par le pilotage des chefs d’établissement (avec entre autres la pression pour que les personnels assurent ce dispositif en heures supplémentaires) et le recrutement de personnels non-qualifié-e-s (AED, VSC, intervenant-e-s extérieurs…) pour encadrer ce dispositif. En conséquence de quoi pour répondre à la nécessité de faire réussir tous les élèves, le snes-fsu se doit de rappeler ses mandats et principalement la nécessité de mettre en place des classes à effectifs réduits et des moyens conséquents pour permettre aux enseignants d’assurer au sein de la classe le suivi de tout-e-s les élèves.


Navigation par Thèmes

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur