« Pour une GOOD YEAR des luttes et conquêtes, démarrons à Amiens le 11 janvier 2017... »

samedi 11 février 2017  |  par  École Émancipée  | 

Ce sont les vœux de la CGT Goodyear pour 2017 (que nous reprenons évidemment à notre compte !) en invitant à manifester le mercredi 11 janvier, jour où a été rendu le jugement pour les 8 Goodyear. A son entrée en fonction l’actuel président de la République avait refusé de les amnistier.

On se rappellera utilement que 2016 a vu la condamnation de salariés d’Air France dans l’affaire de « la chemise arrachée » du DRH. Ceux-là même qu’un premier ministre récemment démissionnaire et candidat malheureux à une primaire avait qualifié de voyous ! Dans la droite ligne de ces deux cas, le mois de janvier nous a montré qu’ils n’étaient pas isolés, que c’est maintenant une pratique récurrente que de traîner devant les tribunaux tous les militant.e.s syndicaux, associatifs ou simples citoyen.ne.s qui osent remettre en cause l’ordre établi de lois qui protègent les puissants, atteignent aux libertés.

Que ce soient Jon Palais à Dax jugé pour vol de chaises à la BNP (relaxé), Cédric Herrou le « passeur » de La Roya ou Dominique Henry la démonteuse de ferme des 1000 vaches condamnée pour refus de prélèvement ADN (pour les cas les plus emblématiques), les dénonciateurs de d’injustices, les défenseurs des droits, les lanceurs d’alerte, sont traînés devant la justice… et condamnés.

La mobilisation devra grandir encore pour les soutenir, pour empêcher la justice de prononcer des condamnations « automatiques » sur la base de textes qui protègent la propriété privée, au service des puissants et des détenteurs de capitaux, pour changer ses lois. Il en va de nos libertés individuelles et de nos possibilités d’action, que ce soit au niveau social, environnemental, démocratique. L’école émancipée appelle à la réussite de la marche le 19 mars en défense des victimes de violences policières.

Ne pas se laisser faire, agir, ensemble, sur tous les fronts !


Navigation par Thèmes