Tribune EE dans l’US Novembre 2007

lundi 26 novembre 2007  | 

Tribune de l’Ecole Emancipée dans l’US, hebdomadaire du SNES, à propos du 20 Novembre.

Amplifier les mobilisations, construire les convergences : le mouvement social peut gagner !

Le succès du 18 Octobre a obligé les centrales syndicales à lui donner des prolongements. Depuis, les cheminots ont prouvé qu’ils étaient toujours mobilisés et déterminés.
Les mobilisations des marins pêcheurs, des salariés d’Air France, de l’ANPE en grève le 27/11, des avocats et des personnels de la justice en grève le 29/11, des étudiants en lutte depuis des semaines, démontrent que l’état de grâce est terminé, qu’il nous faut tout faire pour que l’issue de ces mouvements nous soit favorable.

Le 20 novembre a permis la convergence des luttes, et ne pourra pas être la grève de 24h qui dédouanerait les directions syndicales d’une inaction prolongée. Si le 20 restait sans lendemains, les salariés, mobilisés ce jour-là, ne le comprendraient pas. L’absence des retraites dans la plate-forme unitaire montre que l’unité est fragile, en revanche, la question de l’augmentation des salaires est une revendication centrale à même de créer un front durable, associant salariés du privé et du public.

Nous devons construire dans nos secteurs, avec ce qui fait l’unité mais aussi avec ce qui nous touche plus particulièrement, le mouvement social qui permettra enfin de reprendre la main face à un gouvernement qui est désormais contraint, mais dans l’incapacité, d’éteindre les feux qui s’allument un peu partout.
A nous de développer, dans l’unité des salariés public-privé, avec les usagers, les résistances qui existent et s’amplifient, de donner des suites au 20/11, de construire les cadres et les campagnes - relais indispensables de nos luttes - de franchir une nouvelle étape dans la construction du mouvement interprofessionnel qui, seul, fera reculer ce gouvernement.
Notre syndicat a pris la mesure des enjeux et portera, avec la FSU, dans les réunions avec nos partenaires sa volonté de donner une suite rapide au 20. Conserver l’unité va être une donnée essentielle dans la période qui vient, porter la nécessité d’une reconduction rapide, amplifier les luttes et les faire converger aussi. Alors que les cheminots ont reconduit partiellement, que de nombreux secteurs enclenchent ou poursuivent des luttes concernant les réformes annoncées, la question du pouvoir d’achat, les milliers de suppressions de postes, la dégradation continuelle des conditions de travail, une nouvelle grève puissante dès la semaine qui suit le 20 est nécessaire car le mouvement social est aujourd’hui capable de gagner, TOUS ENSEMBLE.

Contact : veronique.ponvert@snes.edu
www.ecoleemancipee.org


Navigation

Recherche par thème

118/342
40/342
51/342
342/342
81/342
64/342
23/342
26/342
104/342
20/342
64/342
245/342
218/342

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web