Denis Thomas : défense de la FP et des services publiques

vendredi 23 septembre 2016  |  par  École Émancipée  | 

L’ OFCE annonce que le bilan du quinquennat, c’est 20,6 milliards d’euros d’allègements de prélèvements pour les entreprises, et 35 milliards d’impôts en + pour les ménages ( voir la note spub et les éléments sur le budget 2017)

Ça pose la question de qui contribue au budget de l’état et à quelle hauteur,
Ça a à voir avec les questions de justice sociale et fiscale,
Cela pose la question du rôle de l’état et des choix politiques

M Lebranchu rappelle dans une interview à acteurs publics fin août que les SP sont le patrimoine de ceux qui n’en n’ont pas. Bon, on ne parle pas du patrimoine du rentier… on parle de constructions collectives, solidaires, distributives de richesses qui répondent en dehors des lois du marché aux besoins présent et à venir des populations, bref on parle de services publics.

Mais c‘est quoi un service public ? si on a en perspective, par exemple, la construction d’un service public de l’énergie, porteur de la transition écologique, est-ce qu’on peut se contenter de ce qui se passe dans les Hauts de France, partie Picarde où le déploiement d’aérogénérateurs se fait à l’initiative d’investisseurs privés guidés par la seule rentabilité financière ? ça n’est pas notre conception du service public.

Les services publics se déploient sur des territoires dont la réorganisation a été à l’ordre du jour de la réforme territoriale.

Vous avez à l’entrée du CDFN un 16 pages qui aborde ces questions d’enjeux entre les territoires. Et M Lebranchu, qui a été en charge de ce dossier, affirme que

  • la clarification du partage des compétences entre différents niveau de collectivités qui était la grande affaire n’est au final pas réglé (voir la question du transfert des transports scolaires des départements aux régions par ex),
  • et M Lebranchu constate également que les inégalités entre les territoires ont été confortées et une étude de France Stratégie confirme que la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement aux CT a cristallisé ces écarts de richesse entre territoires.

Mme Lebranchu aborde aussi la question des agent-e-s, et rappelle que les fonctionnaires ont participé à hauteur de 7 milliards d’euros sur leur salaire aux économies imposées à la dépense publique.
Elle chute dans cette interview sur la progression du vote FN au sein de la fonction publique qu’elle explique par le fonctionnaire bashing . Et elle précise également : les agents ont perdu la beauté de leur travail et termine sur : la droite les a fragilisé, la gauche continue à le faire.

On le voit, en tant que fédération de la fonction publique, ayant au cœur de son projet de transformation sociale les services publics, on peut se poser la question de l’état dans lequel se trouve notre « patrimoine » service public et de notre action pour porter l’exigence de services publics du 21ème siècle , SP du 21 siècle qui seront le sujet des assises nationales de la convergence des services publics les 18 et 19 novembre à Montreuil , date à réserver dès à présent dans votre agenda.


Navigation par Thèmes

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur