Intervention de Clément Lefèvre (Rouen) sur la solidarité internationale

vendredi 1er avril 2016  |  par  ÉÉ-SNES  | 

Nous intervenons sur la situation en Syrie car le texte semble occulter la responsabilité de la France dans la situation, à travers les bombardements en particulier. Il faut souligner une politique à géométrie variable, le lutte contre Daesh est reconnue par le texte comme « impérieuse nécessité » ce que nous passerons sous silence par le bénéfice du doute sur le caractère militaire de la lutte citée. Mais la vente d’armes à l’Arabie saoudite ne pose pas de problème à notre gouvernement. Ce problème est souligné ailleurs dans le texte. Il faut bien voir les approximations de la politique des États Unis (véritables apprentis sorciers de la géopolitique), les occidentaux fournissent des armes au front Al Nosra, branche d’Al Qaïda, sous prétexte qu’ils sont contre Daesh alors qu’une idéologie analogue les anime. On assiste à une véritable explosion du Proche-Orient (Afghanistan, Lybie, Syrie… Le Liban est le suivant sur la liste ?). Ainsi nous demandons l’ajout du passage suivant : « Dans ce cadre, il faut dénoncer aussi l’ingérence en Syrie des Etats-Unis, de l’Arabie saoudite et de leurs alliés (Qatar, France, Front Al Nosra…). »


Navigation par Thèmes

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur