Nous sommes les filles et les fils des 343

samedi 17 janvier 2015  |  par  ÉÉ FSU  | 

Le 17 janvier 1975, la loi autorisant l’IVG était promulguée, adoptée à l’essai pour 5 ans. En octobre 1979, une manifestation rassemblait 50 000 personnes pour revendiquer la confirmation de cette loi. Le 17 janvier 2015, nous manifesterons à l’occasion de ses 40 ans.

Nous ne manifesterons pas uniquement pour commémorer les luttes d’émancipation féministes, mais pour défendre et consolider les droits conquis.
Parce que ces droits sont menacés par les réactionnaires de tous bords, les anti-IVG qui n’ont jamais baissé les bras, distillant leur propagande mensongère à base d’images sanguinolentes, et faisant pression sur les femmes venant consulter dans les centres IVG ; l’Espagne a failli nous rappeler que les droits ne sont jamais définitivement acquis.
En France, le gouvernement a reculé, sur la PMA, sur les ABCD de l’égalité et la prise en compte des études de genre, devant des mouvements rétrogrades qui veulent cantonner les femmes dans leur rôle de mères (mais seulement hétérosexuelles). Il est grand temps de leur reprendre la rue. Nous manifesterons pour la liberté et l’émancipation des femmes, pour une société plus égalitaire.

Parce que ces droits sont menacés aussi par les politiques d’austérité, la fragilisation des services publics, la loi Hôpital Patients Santé Territoire, la fermeture de maternités et de centres IVG, la réduction des subventions aux associations qui luttent pour les droits des femmes…
Nous manifesterons pour la santé, pour les services publics.

Oui, rappelons-le, l’émancipation des femmes passe forcément par le contrôle de leur fertilité, même si cela peut sembler évident aujourd’hui. Rappelons aussi que les avortements illégaux entraînaient de nombreux décès, et que l’IVG est sortie du code pénal en 2001 seulement.

Le 17 janvier 2015, nous rendrons hommage aux 343 et à leur Manifeste, à ces femmes qui ont choisi la désobéissance civile, s’exposant à des poursuites pénales.

Parce que toutes et tous, nous sommes les filles et les fils des 343…

Intervention du secteur femmes FSU au CN du SNUipp-FSU des 13 et 14 janvier 2015


Navigation par Thèmes