Le SNE en congrès à Fouesnant... Pour une société solidaire !

vendredi 17 juin 2011  |  par  ÉÉ Revue  | 

Le syndicat national de l’environnement (SNE) tenait, du 23 au 27 mai 2011, son premier congrès depuis la mise en œuvre du ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement (MEDDTL). Chaque congrès est tout d’abord l’occasion pour les militants du SNE de définir un socle commun à partager sur les politiques de l’environnement avec tous ses adhérents et aussi ses partenaires.
Son projet syndical repose sur une vision des politiques de l’environnement et du service public attendu pour un projet de société solidaire, sur les compétences nécessaires comme sur les conditions de travail et d’emploi des personnels pour l’accomplir. Face aux politiques de casse du service public et face au constat d’échec du Grenelle de l’environnement, la résolution adoptée prend donc toute son importance.

Les principaux sujets portés au débat ont été :
- L’opportunité de la création d’une agence de la nature : un mandat de travail a été donné pour approfondir le sujet en particulier sur le partage des rôles entre services de l’Etat et établissement public.
- Le champ du ministère en charge des politiques d’environnement ; après un constat d’échec sans appel sur la volonté ou la capacité du MEDDTL a les mettre en œuvre, le congrès a cependant estimé qu’un champ ministériel élargi, en particulier à l’aménagement des territoires et à l’énergie était préférable dans l’absolu à un champ réduit aux seules politiques environnementales.
- L’organisation de la FSU au MEDDTL : malgré le report à de longues échéances par les autres syndicats FSU du MEDDTL de la création d’un syndicat unique, voire d’une union de syndicats sur notre champ commun, le congrès a indiqué que c’était la route à suivre à moyen terme.

Enfin, le SNE s’est donné pour mandat de construire une vision syndicale sur les politiques mises en œuvre par notre ministère. Le renouvellement d’un tiers de son conseil national et son rajeunissement confortent le SNE dans son projet syndical.
On ne peut pas terminer cet article sans parler de Xavier Bruny qui s’est éteint le 9 mai dernier. Ce militant combatif, convaincu et convainquant, manquera lors des débats qui animeront les années à venir et son absence pèsera pour beaucoup de militants. Xavier était présent sur la liste Ecole émancipée pour le congrès de la FSU. ●

Marie-Louise Le Coguiec (SNE 69).


Navigation par Thèmes