Bisha la chèvre qui parlait rrom

mardi 27 septembre 2011  | 

C’est un drôle de conte que nous proposent cet été les éditions Rue-du-Monde. A lire les premières pages, on a l’impression qu’on va tomber sur une gentille histoire rqui ravive les clichés exotiques montrant une famille de Rroms, misérables mais beaux dans leurs habits chatoyants, vivant en roulotte leur existence de vagabonds à la suite d’une… chèvre. Mais petit à petit, les choses évoluent et le conte se transforme en histoire racontée dans un spectacle de (nouveau) cirque sous un chapiteau orné d’étoiles.

Et on est vite ramené à la brutalité de notre monde avec l’irruption de la maréchaussée, certes représentée sous forme de marionnettes, mais dirigée par un ogre d’autant plus terrifiant qu’on ne le voit pas.

Bien sûr les Rroms s’enfuiront avant le retour des pandores, retournant à l’errance du passé sous le coup des persécutions, ce qui en réalité n’est pas qu’une métaphore. Ceux du livre ont la chance de pouvoir suivre leur chèvre fétiche sur le chemin d’une liberté qui leur est, dans la réalité, de plus en plus refusée. Une fable poétique et douce pour lutter contre le silence ou le déni qui entourent trop souvent les discriminations dont les Rroms sont victimes.

Stéphane Moulain

Bisha la chèvre qui parlait rrom, ed Rue du Monde.


Navigation par Thèmes