MEDDTL (prononcez médétel...)

mardi 27 septembre 2011  | 

Un peu d’histoire : avant 2007, le ministère en charge de l’environnement comptait des agents relevant de statuts différents mais ne gérait pas de corps de fonctionnaires, sauf les corps des agents et techniciens de l’environnement (2 500 agents environ, c’est-à-dire le tiers des effectifs du ministère). Les autres agents venaient d’autres administrations (équipement, agriculture, industrie, finances, Insee…).
En 2007, un grand Ministère de l’Ecologie est créé en fusionnant le Ministère de l’Equipement (120 000 agents) et le petit Ministère de l’Ecologie (environ 10 000 agents) qui aurait pu être porteur de cette sensibilité environnementale appuyée du Grenelle de l’Environnement,mais qui a très vite fait « pschitt » !

Et le dialogue social dans tout cela…

En 2008, nous perdons les élections au CTPM et notre voix ne devient plus audible (sauf dans les CAP des corps de l’environnement où nous restons majoritaires).
En 2010 : loi sur le dialogue social et nous voilà confrontés de nouveau à un casse-tête : les agents relevant des statuts de l’agriculture, de l’industrie, des finances et de l’Insee, travaillant dans les services du MEDDTL ne voteront pas pour ce ministère mais dans ceux qui gèrent leur carrière. Donc, tous ces personnels qui faisaient cette construction atypique du Ministère de l’Environnement ne seront représentés que dans les Comités techniques locaux.

Dernière conséquence…

Solidaires et nous, nous n’avions pas décroché notre représentativité aux dernières élections au MEDDTL.
La CGT, avec qui nous voulions faire liste commune avec nos camarades de Solidaires, a refusé leur présence sous le prétexte qu’ils n’étaient pas représentatifs au MEDDTL. En effet, le gros des troupes de Solidaires voteront pour le CTM de l’industrie et des finances.

Nous partirons avec la CGT mais sans Solidaires qui présente tout de même une liste mais sans véritable chance de gagner un siège.
Notre siège est assuré, étant en position éligible sur la liste commune avec la CGT. Quand je dis nous, ce sont tous les syndicats de la FSU présents au Médétel (SNE, SUP’EQUIP et SNAMER).
Alors, rendez vous au 20 octobre pour voir les résultats de ces élections. ●

Jean-Luc CIULKIEWICZ, secrétaire général du Syndicat National de l’Environnement FSU


Navigation par Thèmes