Le souffle bleu du jazz

dimanche 27 novembre 2011  |  par  ÉÉ Revue  | 

Kind of Blue est le titre d’un célèbre disque de Miles Davis sorti en 1959. Notre ami Nicolas Béniès vient de publier un livre sur ce moment particulier de l’histoire du jazz. Avec ce disque que l’on peut (re)découvrir à loisir puisqu’il est fourni avec le livre , on touche au mythe. C’est, dit-on, le plus connu de l’histoire du jazz. Nicolas Béniès nous en dévoile la matrice. Réunissant des artistes d’exception, Miles Davis réussit à révolutionner le jazz en organisant une séance d’improvisation avec des musiciens qu’il connaît bien certes, mais avec lesquels il n’a fait aucune répétition ! Trait de génie fulgurant issu d’une à deux prises, il s’agit d’un album de rupture avec les styles qui l’ont précédé (le be bop, le hard bop, le cool) qui annonce une nouvelle manière de faire de la musique sans pour autant, paradoxalement note l’auteur, « faire école ». Oeuvre-carrefour, ce disque est le produit d’un moment-clé de l’histoire de chacun de ses protagonistes et particulièrement de Miles Davis ainsi que de celle du jazz. Il intervient aussi à une époque particulière de la grande Histoire avec laquelle il fait écho. L’année 1959, en effet, appartient à une période charnière de la guerre froide qui connaît alors un tournant et alors que le développement de la consommation dans les pays occidentaux provoque des mutations importantes dans la culture, que ce soit au cinéma ou dans la musique.

En remettant ainsi cette page d’histoire du jazz en perspective, ce livre ravira les amateurs tout en offrant aux néophytes une porte d’entrée séduisante sur un genre musical sur lequel les malentendus actuels abondent. ●

Stéphane Moulain

◗ Nicolas Béniès, Le souffle bleu, C&F éditions.


Navigation par Thèmes