Ethique et ENT

dimanche 29 avril 2012  | 

Sur les ENT, le texte du thème 2 commence par : « l’utilisation du numérique est généralisée dans nos métiers ». Le terme est problématique. A moins de préciser la différence entre TICE et ENT. Si l’utilisation des TICE est généralisée, les ENT nous ont progressivement été imposés. Le paragraphe est axé sur la revendication de moyens supplémentaires (formation, décharges…) sans position critique.

Les ENT sont dangereux à plus d’un titre. Avant tout, le fichage. Il est temps de faire le lien entre « sconet » et « base élève » dans le premier degré (contre lequel le SNUIPP s’est positionné et que des directeurs d’école continuent de combattre). Sans parler du fichage des élèves « décrocheurs ». Pourtant, nous savons que ces fichiers contiennent des renseignements personnels, sont en interconnexion et consultables par d’autres administrations (CAF, collectivités territoriales…). Tout concourt à une surveillance renforcée de la population par le biais du numérique et l’Education Nationale n’y échappe pas.

Avec l’obligation de renseigner le cahier de texte numérique, les notes, de valider le LPC, l’administration (chef d’établissement, IPR, recteur) se dote d’un outil de « management » des enseignants. Quel peut être le rôle du cahier de texte numérique dans le contexte actuel ? Evaluation des enseignants, pressions sur les contenus d’enseignement, augmentation du temps de travail et irruption autoritaire dans la sphère privée. Les dérives sont multiples, dont celle de nous transformer en techniciens de l’éducation.

On nous vante les mérites de la consultation du cahier de texte et des notes en ligne par les parents d’élèves en oubliant l’inégal accès à l’informatique. Quel rôle assigne-t-on à des résultats scolaires exclusivement chiffrés, à flux tendu ? Quel rapport à la scolarité établit-on si les familles sont dessaisies des discussions avec leur enfant sur son travail, notamment autour d’une copie et son appréciation ? Quelle construction de l’autonomie permet-on aux élèves dans ce contrôle permanent ?

Tels qu’ils sont conçus, les ENT transforment et déshumanisent la relation pédagogique et éducative entre les enseignants, les CPE, les élèves et la famille, et par là, le sens de nos métiers. Ces questions devront être posées en congrès pour construire une riposte fédérale sur un problème qui traverse l’ensemble de la fédération (AS, ANPE, Pôle Emploi…). Nous devons engager un combat syndical et exiger, a minima, une charte nationale des ENT.

Céline.


Navigation par Thèmes

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur