On se bat debout !

samedi 14 mai 2016

Depuis début mars, le plus grand mouvement interprofessionnel contre un gouvernement dit de « gauche » met en grande difficulté la politique pro-Medef de Hollande et Valls. Des centaines de milliers de jeunes, de salarié-es en CDI ou précaires, de retraité-es descendent dans la rue ou sur les places, en manifestation ou lors de Nuit Debout. Avec le soutien de la majorité de la population, ils exigent le retrait du projet de loi « travail » qui remet en cause des décennies de conquêtes sociales. Ce (...)

Articles les plus récents

mardi 24 mai 2016
par  Webmestre

Contribution de l’ÉÉ à l’entrée du CDFN (mai 2016)

FSU

Nous vivons bien un des grands mouvements sociaux qui, quelle qu’en soit l’issue, marquent le paysage social et politique pour longtemps.
Motivé par le rejet du projet de loi Travail, agression caractérisée contre les salarié-es, ce mouvement est animé plus largement par la quête d’une véritable justice sociale, le refus de l’inégalité de pouvoir entre le capital et le travail, de la déshumanisation du travail, et de l’oppression que subit la majeure partie de la population.

samedi 14 mai 2016
par  ÉÉ Revue

Apprentissage : un entêtement dangereux…

Lorsqu’il s’agit de lutter contre le chômage des jeunes, Hollande et le gouvernement n’ont de cesse de présenter l’apprentissage comme remède miracle en le plaçant « au numéro 1 des priorités ». L’objectif martelé avec zèle de 500 000 apprenti-es en 2017 est loin d’être atteint et le gouvernement multiplie (...)
samedi 14 mai 2016
par  ÉÉ Revue

Notre Dame des Landes : « un mensonge d’État »

Malgré le succès de la mobilisation du 27 février contre l’aéroport de Notre Dame des Landes (NDDL) et la publication d’un rapport du ministère de l’environnement remettant en cause nombre d’arguments au fondement de la déclaration d’utilité publique de 2003, Manuel Valls s’entête et cherche à passer (...)
vendredi 13 mai 2016
par  ÉÉ-SNUipp

Contribution de l’EE-SNUipp aux débats : Debouts et en lutte, le jour comme la nuit

Cela fait aujourd’hui plus de deux mois que le mouvement contre la loi Travail met en difficulté la politique libérale du gouvernement. Ce mouvement est singulier à bien des égards. Par le poids pris par les réseaux sociaux dans l’accélération du calendrier de mobilisation. Par l’irruption de la parole (...)
vendredi 13 mai 2016
par  ÉÉ-SNUipp

Emilie Moreau : poursuivre et amplifier la mobilisation sur la loi travail

Dernière ligne droite, les 12 et 17 mai marqueront la fin des débats à l’Assemblée nationale du projet de loi El Khomry et son vote en première lecture. Depuis deux mois, la mobilisation des lycéen-nes, étudiant-es, salarié-es, retraité-es lors des manifestations, grèves, rassemblements, nous a permis (...)
vendredi 13 mai 2016
par  ÉÉ-SNUipp

Cécile Ropiteaux : des manifestations émaillées de violences policières

Depuis le début du mouvement social contre le projet de loi « travail », les manifestations, un peu partout en France, sont émaillées d’affrontements, souvent violents, entre forces de l’ordre et manifestant-es. Je n’évoquerai pas ici ceux qu’on appelle « les casseurs », terme qui reflète une réalité (...)
vendredi 13 mai 2016
par  ÉÉ-SNUipp

Adrien Martinez : liens, convergences et complémentarités entre Nuit debout et le syndicalisme

Le 31 mars dernier, le mouvement contre la loi Travail a rassemblé plus d’1,2 millions de manifestants à travers toute la France. Mais le 31 mars dernier, ce mouvement a aussi produit autre chose. À Paris, place de la République, et quelques jours plus tard un peu partout en France et même en (...)
vendredi 13 mai 2016
par  ÉÉ-SNUipp

Laurent Cadreils : ISAE, engranger ce qu’on arrache au patron et ne pas dire merci

Tout d’abord, il faut que nous soyons clairs entre nous. Pour celles et ceux qui percevront l’ISAE, l’augmentation sur la feuille de paye sera conséquente. En tout cas plus visible que les conséquences des très timides reconstitutions de grilles de PPCR ou du micro dégel du point d’indice. C’est (...)
vendredi 13 mai 2016
par  ÉÉ-SNUipp

Arnaud Malaisé : PPCR, Graf, inégalités, divisions et management

La transposition de PPCR aux carrières enseignantes sera très progressive, de 2017 jusqu’en 2020. Dans les premières propositions sur la grille, il n’y a pas de surprises, avec des petits gains au fil de la carrière. Le gros enjeu des discussions pour nous est de rendre automatique, systématique, (...)

Navigation par Thèmes

Sites favoris


5 sites référencés au total