Pour un 1er mai de mobilisation sociale et antifasciste.

samedi 1er avril 2017

Les très chères affaires de certain-es candidat-es à la présidentielle coûtent également à la démocratie. Cette campagne nauséabonde n’en finit pas de surenchérir dans le grotesque, l’impensable et l’on se dit que le pire est peut-être à venir, le jour des résultats. Fillon et son fameux « Et alors ? » n’en finit pas de s’excuser pour « ses erreurs » La candidate du Front National, conspue la justice, alors qu’elle prétend prôner le rétablissement de l’ordre. Les jeunes, futurs électeurs, ne comprennent plus (...)

Articles les plus récents

jeudi 23 mars 2017
par  École Émancipée

Judith Fouillard : Intervention générale

J’ai le sentiment qu’on s’est déjà dit les choses de cette façon lors du CDFN de janvier : la période n’est pas simple, la campagne électorale se déroule dans un climat nauséabond et sous des auspices plus que défavorables aux salarié-es. Pourtant, l’exigence de se faire entendre, syndicalement parlant, (...)
jeudi 23 mars 2017
par  École Émancipée

Cécile Ropiteaux :Féminisme et syndicalisme

Pendant plusieurs mois, le secteur Femmes a échangé avec une graphiste, qui a travaillé bénévolement, afin de créer un logo. Ce logo a été finalisé début février, ce qui était trop tardif pour commander des auto-collants, comme nous l’a indiqué le trésorier de la FSU. A l’occasion du 8 mars, nous (...)
jeudi 23 mars 2017
par  École Émancipée

Denis Thomas : Pour la défense des services publics

La période n’est pas exempte de mauvais coups pour les salariés et retraités et aussi fort heureusement de mobilisations. La casse des emplois industriels continue et en voici 2 exemples locaux pris notamment dans la partie picarde des hauts de France. Avec le feuilleton des Goodyear à qui les (...)
jeudi 23 mars 2017
par  École Émancipée

Julien Rivoire : « Rendez l’argent ! »

La politique économique du dernier quinquennat a été caractérisée par ce qu’il est convenu d’appeler la politique de l’offre. Au prétexte de lutter contre le chômage, ce sont 40 milliards d’euros de cadeaux qui ont été promis au patronat à l’horizon 2017 (33 milliards de ressources publiques étaient (...)
mercredi 22 mars 2017
par  ÉÉ-SNES-Acad

Bulletin d’information du Snes éé Créteil *mars 2017*

École Émancipée Snes Créteil - Mars 2017Lire plus de publications sur Calaméo
samedi 18 mars 2017
par  ÉÉ Revue

Retours sur le 8 mars 2017

Le 24 octobre 1975, 90 % des Islandaises ont quitté leur poste pour dénoncer les inégalités salariales et manifester à Reykjavik, (photo). Cela a paralysé le pays et éveillé les consciences. Le mouvement a repris en 2005, 2008 et 2016 pour montrer que les inégalités avaient reculé bien trop (...)
samedi 18 mars 2017
par  ÉÉ Revue

Le revenu universel : mauvaise réponse à de bonnes questions ?

La campagne des primaires socialistes a vu Benoit Hamon mettre au coeur du débat la revendication d’un revenu universel. Au delà de la dynamique anti Valls, cette revendication a été un marqueur à gauche du candidat, avec un réel attrait pour ce débat au sein d’un électorat traditionnel de la (...)
samedi 18 mars 2017
par  ÉÉ Revue

Les défis du syndicalisme

L’extrême-droite semblant inéluctablement qualifiée pour le second tour de la présidentielle, la seule incertitude de cette élection apparait réduite à l’identité de son futur concurrent. Le banquier qui a été le grand inspirateur de la politique libérale du gouvernement et qui promet d’aller encore plus (...)
mercredi 15 mars 2017
par  ÉÉ-Groupes Départementaux

Bulletin n°112 du GD 76-27 Mars 2017 (Académie de Rouen)

Cliquez ici pour télécharger le bulletin
- Edito : Climat électoral délétère : préparer la suite
- 8 Mars : « Repolitiser la journée des femmes »
- La priorité au primaire . Des promesses et… une situation dégradée. …

AGENDA : Stage de l’ÉÉ 76/27 : jeudi 18 Mai à la maison des syndicats (Franklin) au Havre
dimanche 12 mars 2017
par  École Émancipée

Avec ou sans oeil de verre, méfie-toi des millionnaires

Dans la foulée de l’affaire Théo, on a pu penser que les problèmes des quartiers populaires allaient s’inviter dans le débat politique. Que l’on parlerait de violences policières, de ce chômage de masse qui frappe en premier lieu les jeunes et en particulier les jeunes des banlieues, des inégalités (...)

Navigation par Thèmes

Sites favoris


5 sites référencés au total